Le magazine qui analyse les mutations des médias

Raplume, Booska-P et Grunt, trois médias rap qui explosent.

Alvaro Mena de Raplume, Amadou Ba de Booska-P et Jean Morel de Grünt.

© Crédits photo : Illustration : Benjamin Tejero.

Booska-P, Grünt, Raplume… Bienvenue dans la famille des médias rap

Style de musique le plus écouté de France, le rap influence toute la pop culture comme le rock il y a trente ans. Après l’avoir boudé, les médias généralistes sont obligés de s’emparer du sujet, tandis que les médias spécialisés sur le rap explosent, portés par les réseaux sociaux et des formats originaux.

« Mes parents pensent que je nage en pleine propagande occidentale » : quand l’info sur la guerre divise les familles russes 

Alla vit en France depuis huit ans mais ses parents et sa sœur habitent en Russie et croient que Poutine dénazifie l’Ukraine. Ils s’informent exclusivement via les deux chaînes de télévision nationales. Malgré ce « fossé infranchissable » dû à des décennies de propagande, Alla essaie de ne pas perdre le lien, mais se sent encore plus démunie face aux récentes lois russes criminalisant les « fausses informations ».

Ne passez pas à côté de nos analyses

Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris

Portraits d’auteurs

Jean-Paul
 
Simon

Directeur de JPS Public Policy Consulting

Anaïs
 
Theviot

Enseignant-chercheuse à Sciences Po Bordeaux et à l’Université Catholique de l’Ouest

Claire
 
Secail

Chargée de recherche au laboratoire Communication et Politique (CNRS)

Charles
 
Thibout

Chercheur à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS)

Marc
 
Le Roy

Directeur de l'organisme de formation professionnelle Droit des arts

Cécile
 
Méadel

Professeure à l'université Paris-II et directrice du CARISM

Gilles
 
Babinet

Digital champion français auprès de la Commission européenne

Revenir en haut de page