Le magazine qui analyse les mutations des médias

Photographie de Piotr Pavlenski (Pavlensky en anglais) avec des micros tendus vers lui.  À sa droite, son avocat, Yassine Bouzrou.

Piotr Pavlenski s'adresse à la presse le 18 février. À sa droite, son avocat,Yassine Bouzrou.

© Crédits photo : Guillaume DAUDIN / AFP.

Après l’affaire Griveaux-Pavlenski, plaidoyer socio-historique pour la préservation de l’anonymat et du pseudonymat

La publication d’une « sextape » attribuée à Benjamin Griveaux, dont sont soupçonnés Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo, a fait ressurgir le vieux débat de l’anonymat et du pseudonymat en ligne. Malgré des abus possibles, ces formes d’expression historiques doivent être sauvegardées. Nikos Smyrnaios, maître de conférences et contributeur à la revue des médias, livre un plaidoyer en faveur de l’anonymat et du pseudonymat en ligne.

La santé des dirigeants, un invincible tabou dans les médias ?

En France ou ailleurs, rendre compte de la santé d’un chef d’État est toujours difficile. Mais le choix du verrouillage de l’information s’avère le plus souvent contreproductif, ouvrant la voie aux rumeurs. De Louis XIV à Jacques Chirac, de la France aux États-Unis, retour historique sur une omerta.

« La représentation médiatique porte à croire que le monde ouvrier n’existe plus »

En 2018, les ouvriers représentaient 4 % des personnes visibles à la télévision, contre 60 % pour les cadres. L’historienne Ludivine Bantigny, explique cette « invisibilisation » par un changement de discours politique et médiatique, alors que la classe ouvrière compte encore pour un quart de la population active en France.

Ne passez pas à côté de nos analyses

Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris

Le fact checking en France, en une chronologie

Retour en infographie sur les principales initiatives de vérifications des informations (fact checking) en France, essentiellement lancées par des médias et poussées par les différentes élections, notamment présidentielles. 

Le fact checking à l'épreuve des fake news

Dans Fact-checking vs fake news - Vérifier pour informer (Éditions INA), Laurent Bigot revient sur l'essor des sites et rubriques de vérifications des faits et propos. Et explique comment le fact checking met en lumière  des manquements dans les pratiques professionnelles des journalistes. Extraits.

Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : « Cet emballement systématique doit nous servir de leçon » — Pourquoi La Provence a titré sa Une avec prudence

Samedi 12 octobre, alors que la majorité de la presse française titrait sur l’arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès, le journal La Provence est resté prudent, employant le conditionnel et un point d’interrogation. Olivier Lafont, « unier » au quotidien et chef adjoint des informations générales revient sur ces choix. 

Portraits d’auteurs

Nathalie
 
Pignard-Cheynel

Professeure assistante à l’Académie du journalisme et des médias de l'université de Neuchâtel

Juliette
 
Labracherie

Journaliste à La Revue des médias

Nikos
 
Smyrnaios

Maître de conférences à l'université Toulouse-III

Gilles
 
Babinet

Digital champion français auprès de la Commission européenne

Xavier
 
Eutrope

Journaliste à La Revue des médias

Ilya
 
Kiriya

Directeur du département des médias à l’Université nationale de la recherche « École supérieure d’économie » (EHESE) à Moscou.

Marc
 
Le Roy

Chargé d'enseignements à l'université de Tours

Revenir en haut de page