Auteurs

Pauline
 
Amiel

Maître de conférences à l’École de journalisme et de communication d’Aix- Marseille université

Journaliste durant plusieurs années, Pauline Amiel est aujourd’hui maître de conférence à l’EJCAM (École de journalisme et de communication d’Aix- Marseille université) et responsable du master Journalisme. Elle mène ses recherches à l'IMSIC (Institut Méditerranéen des Sciences de l'Information et de la Communication).

Fanny
 
Ankri

Diplômée en Droit et en Sciences Sociales et Économiques, je me suis spécialisée en sociologie de la culture. Dans le cadre d'un programme d'échange avec Roma Tre, j'ai effectué des recherches sur les interactions culture/politique en Italie illustrées par le cinéma, puis sur la relation offre/demande en lien avec la politique culturelle française.

 J'ai participé à la rédaction de la revue Ina Global, notamment sur les pôles cinéma, télévision, jeux vidéo et droit.

Maxime
 
Audinet

Chercheur au Centre Russie/NEI de l’Institut français des relations internationales (IFRI).

Maxime Audinet est chercheur au Centre Russie/NEI de l’Ifri (Institut français des relations internationales) depuis 2018 et doctorant à l’université Paris Nanterre (CRPM) depuis 2014. Ses recherches portent sur l’influence extérieure de la Russie post-soviétique et son interprétation du « soft power », à travers les pratiques et les acteurs d’une politique de diplomatie publique reconfigurée par le gouvernement au milieu des années 2000 (médias internationaux, diplomatie culturelle). Il a réalisé dans ce cadre plusieurs terrains de recherche en Russie.

Hamet
 
Ba

Chef de la Cellule des Archives audiovisuelles de la Radio Télévision Suisse

Hamet BA est conservateur, spécialiste en Valorisation du patrimoine documentaire. Entré à la RTS (Radiodiffusion Télévision Sénégalaise) en 1989, il y est actuellement le Chef de la Cellule des Archives audiovisuelles. Il est le premier Africain à siéger au Conseil Exécutif de la FIAT (Fédération internationale des archives de télévision), de 2006 à 2010, et y a donné plusieurs communications sur les archives audiovisuelles de l’Afrique de l’Ouest francophone.

Gilles
 
Babinet

Digital champion français auprès de la Commission européenne

Entrepreneur depuis l'âge de 22 ans, Gilles Babinet a fondé et managé plusieurs entreprises (Musiwave, Absolut, Captain Dash...). Aujourd'hui, il est investisseur et membre du conseil de plusieurs sociétés dans le secteur du conseil et du numérique. Par ailleurs, il est digital champion français auprès de la Commission européenne, fonction qu'il occupe depuis 2012. Enfin il a également écrit deux livres qui traitent de la transformation digitale et du Big Data.

Francis
 
Balle

Professeur à l'université Paris-II Panthéon-Assas

Francis Balle est philosophe et professeur de science politique à l'université Paris-II, ancien membre du CSA, ancien vice-chancelier des universités de Paris. Il est par ailleurs cofondateur, en 2007, de la Revue européenne des médias.

Luca
 
Barra

Luca Barra, Ph.D, is Post-Doctoral Fellow Researcher and teaches Media Economics and TV Scheduling at Università Cattolica, Milan. His research focuses on the international circulation of media products, on the history of Italian television and on the evolutions of contemporary media landscape.

Pierre
 
Barrot

Pierre Barrot, né en 1961, est diplômé de l'Ecole supérieure de journalisme de Lille.
Dans les années 80, il a travaillé successivement pour une association de coopération technique, le GRET, puis pour l'agence de presse africaniste SYFIA. Il a également effectué des reportages sur quatre continents, notamment pour le magazine télévisé « Intertropiques ».

Aurélie
 
Bayen

Enseignant-chercheur à l'UCO Pacifique

Titulaire d’un doctorat d’histoire politique de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et d’une maîtrise de chinois de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), Aurélie Bayen est enseignant-chercheur à l'UCO Pacifique. Elle est également membre associé au Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CECMC) de l’EHESS, ainsi qu’au laboratoire Gouvernance et développement insulaire de l’université de Polynésie française (UPF).