carte des journaux existant toujours et créés à la Libération

Carte : ces journaux nés à la Libération qui existent encore

Un journal de presse quotidienne nationale, une soixantaine de quotidiens ou hebdomadaires régionaux, un magazine de presse féminine… Ils fêteront leur 80e anniversaire entre le 6 juin 2024 et le 8 mai 2025.

Temps de lecture : 3 min

Le Patriote niçois, La Presse paimpolaise, Le Franc-Tireur de Châteaudun… Ces journaux, nés pendant la Libération, ont connu une existence éphémère. Mais il existe encore aujourd’hui une soixantaine de titres nés entre le 6 juin 1944, date du débarquement de Normandie, et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, le 8 mai 1945. Les voici : 

Afficher la carte en grand 

La Libération marque une période de transformation profonde pour la presse. Certains journaux, suspendus pendant la Seconde Guerre mondiale, renaissent ainsi en 1944. D’autres, collaborationnistes, sont fermés et leurs biens mis à disposition de titres autorisés. D’autres encore poursuivent leur parution après une naissance dans la clandestinité — comme La Voix du Nord, qui paraît dès avril 1941 tandis que son premier numéro officiel date du 5 septembre 1944. 

Méthodologie

Cette carte a été réalisée à partir des listes de la presse quotidienne nationale, régionale et départementale, de la presse hebdomadaire régionale et de la presse magazine de l’Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM) datant de 2023. Les dates et lieux de création des titres de presse ont été recensés à partir de La Presse politique et d’information générale de 1944 à 1958. Inventaires des titres, d’Yves Guillauma (1995), et d’une revue de presse. 

Ne passez pas à côté de nos analyses

Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris