Lancement de la chaîne de divertissement iFilm

Lancement de la chaîne de divertissement iFilm

En Iran, une nouvelle chaîne de divertissement est lancée par l'IRIB.

Temps de lecture : 0 min
 
L'Iran poursuit sa conquête télévisuelle de nouveaux publics et de nouvelles sphères d'influences avec le lancement de iFilm, chaîne d'entertainment qui diffusera gratuitement, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, des documentaires, des magazines et des films iraniens doublés ou sous-titrés en langue arabe.
 
Développée par la compagnie nationale IRIB (Islamic Republic of Iran Broadcasting), iFilm marque une volonté assumée d'accroitre l'influence iranienne en dehors de ses frontières par le biais du soft-power. Ce lancement est à analyser dans un projet global, qui vise à asseoir une puissance audiovisuelle capable de concurrencer autant les puissances régionales concurrentes (Egypte, Arabie Saoudite, Qatar) que mondiales (Etats-Unis, Europe).
 
Cette stratégie permet à l'Iran de toucher presque tous les publics possibles, que ce soit les iraniens expatriés avec Jame-Jam, les arabophones religieux avec Al-Kawthar, les news-addict arabophones et anglophones avec Al-Alam et Press-TV. Seule manquait à l'appel une chaîne généraliste grand public, capable d'être suivie régionalement. Réunies, toutes ces chaînes sont autant de contre-feux possibles à MBC, Al Jazeera, Al Arabiya, Nile News TV ou encore à la BBC, France 24 ou Rusiya Al-Yaum, exclusivement diffusées en langue arabe.
 
Les productions de iFilm seront réalisées par le ministère de la Culture, le bureau artistique et par certaines organisations iraniennes. Selon Ezzatollah Zarghami, directeur de l'IRIB, les films diffusés seront sélectionnés en fonction de « l'accueil du public iranien ».
 
Pour l'instant, la chaîne est accessible en Syrie, au Liban et aux Emirats Arabes Unis, et peut être captée par le biais des satellites Nilesat et Arabsat. Elle devrait bientôt être également disponible sur Hotbird.
 

Ne passez pas à côté de nos analyses

Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris

À lire également