assises du journalisme

    David Dufresne : « Le journalisme, c’est un sale métier qu’on peut faire proprement »

    Fanzine, roman, webdoc, chronique, serious game… Rares sont les journalistes à avoir expérimenté autant de formes narratives. Dans ce long entretien, David Dufresne revient sur son parcours, des fanzines adolescents aux tweets Allô Place Beauvau, qui ont fait de lui un des observateurs de référence des violences policières.

    Ne passez pas à côté de nos analyses

    Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
    abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

    Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris