aurelie bayen

    Chine : un internet au service du nationalisme

    La Chine a fait d’Internet un territoire clos, imperméable à la critique, vecteur de propagande et même de délation. Cette évolution qui témoigne d’un nationalisme agressif ne peut qu’inquiéter.