journal televise

    Les parents d'Alexia Daval avec leur avocat et l'avocat de la soeur et du beau-frère d'Alexia Daval en 2018.

    ÉTUDE INA. Dans les JT, les violences faites aux femmes restent des « faits divers »

    On parle de plus en plus des violences sexistes et sexuelles, mais elles représentent, sur vingt ans, moins d’1 % des sujets des journaux télévisés. Les réseaux sociaux, surtout Twitter, ont donné plus de visibilité à ces sujets et permis aux femmes de prendre la parole.

    À la télévision, « la représentation des minorités ne se réduit pas à une question arithmétique »

    Malgré une présence accrue à la télévision depuis les années 2000, les minorités visibles restent cantonnées à des rôles très stéréotypés que ce soit dans les fictions ou les reportages. Des représentations qui servent à justifier une certaine domination, estime la sociologue Marie-France Malonga.

    Les JT pour enfants, un désamour français ?

    France TV vient de stopper son journal télévisé dédié aux enfants, Mon fil info, diffusé sur YouTube. Un rapide regard en arrière permet de voir que la France entretient une relation compliquée avec ces programmes, alors qu’ils perdurent de longue date ailleurs en Europe. Alors, d’où vient ce blocage ?

    La banalisation des images d’archives dans les JT, un problème éthique

    L’utilisation des images d’archives dans les JT est considérable. Ces images banalisées qui s’insèrent dans le flux d’information pour leur valeur illustrative posent des questions d’éthique. D’où l’intérêt de comprendre comment est signalé ou non au téléspectateur qu’il est face à une séquence d’archives.