nouveaux formats

    Photographie de David Dufresne. Le journal est de trois quart face, porte des lunettes noires, un gilet noir entrouvert qui laisse voir un tee-shirt noir. Le fond est sombre. Il regarde l'objectif.

    David Dufresne : « Le journalisme, c’est un sale métier qu’on peut faire proprement »

    Fanzine, roman, webdoc, chronique, serious game… Rares sont les journalistes à avoir expérimenté autant de formes narratives. Dans ce long entretien, David Dufresne revient sur son parcours, des fanzines adolescents aux tweets Allô Place Beauvau, qui ont fait de lui un des observateurs de référence des violences policières.