plateforme

    Jack Dorsey (Twitter) et Mark Zuckerberg (Facebook)

    Régulation de la parole politique en ligne : les deux modèles antinomiques de Twitter et de Facebook

    Les vives tensions de ces dernières semaines entre Donald Trump et Twitter, puis la pression exercée par la campagne #StopHateForProfit sur Facebook font resurgir la délicate question de  la modération de la parole politique sur les réseaux sociaux. Qui décide, et comment, de ce qui est visible dans l’espace public numérique ?