temps de parole

    Romain Rambaud : « Le problème est de savoir si nous sommes en train de basculer dans un système de chaînes d’opinion »

    Sondages, dynamique de campagne… L’équité du temps de parole se construit aujourd'hui sur un ensemble de critères laissé à l’appréciation des médias. Mais l’évolution des campagnes électorales et de leur traitement questionnent ce dispositif, analyse le juriste.

    Pendant le confinement, la parole des femmes a été plutôt mise à l'arrière-plan et moins considérée.

    ÉTUDE INA. Pendant le confinement, le temps de parole des femmes a baissé à la télévision et à la radio

    700 000 heures de programmes analysés à l’aide d’une intelligence artificielle nous ont permis de mesurer le temps de parole des femmes dans les médias. Verdict : la période de confinement a été marquée par un recul de la présence vocale des femmes à la télévision et à la radio. Un décrochage particulièrement notable sur les chaînes d’information en continu.