travail des journalistes

    « La limite de mon intégrité physique est la seule que je me suis posée pour cette infiltration »

    C’est un journaliste de 32 ans, déjà habitué de l’infiltration. Début septembre, Valentin Gendrot a publié Flic, dans lequel il raconte son expérience de deux ans au sein des forces de l’ordre. Une enquête médiatisée qui soulève plusieurs questions sur le rôle et la position du journaliste. Pourquoi privilégier cette méthode ? Jusqu’où aller ?

    Covid-19 : le journalisme de solutions se fraie-t-il une place ?

    La crise du coronavirus constitue à la fois un sujet hautement anxiogène et une actualité largement couverte par tous les médias. Parmi l’immense majorité de publications journalistiques traditionnelles, certaines choisissent le journalisme de solutions afin de proposer un traitement de l’information constructif.

    Montage photo regroupant plusieurs photographies de postes de télétravail des journalistes du Temps, quotidien suisse

    « Après un mois à ce rythme, imaginer sereinement la suite de l'année risque d'être difficile »

    En Suisse, comme en France, journalistes et médias doivent faire face à l’épidémie de Covid-19. Entretien avec Gaël Hürlimann, co-rédacteur en chef du quotidien Le Temps, qui travaille désormais de chez lui.

    « Les gens s'intéressent assez au journalisme pour le critiquer, c’est positif »

    Les journalistes sont souvent l’objet de vifs reproches, notamment quant à la façon dont ils relaient les informations. Une situation qui n’est pas spécifique à la France, même si les critiques sont propres à chaque pays, explique Nadia Pantel, correspondante en France pour le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

    Journalistes et politiques : l’impossible divorce

    Avant Yannick Jadot et Isabelle Saporta, la France a connu nombre de couples unissant journaliste et politique.  Une situation largement moquée par la presse internationale. Mais contrairement à une idée reçue, aucun pays n’échappe tout à fait à cette perméabilité entre les deux milieux. Alors, quelles frontières établir ?

    Les trois visages de la détestation des journalistes

    Les journalistes n’ont pas attendu le mouvement des « gilets jaunes » pour être détestés. Si l’agressivité à l’encontre de cette profession semble être un trait marquant du mouvement, elle ne lui est en aucun cas propre. L’occasion de s’interroger sur cette pratique, qui perdure depuis des siècles.

    Le journaliste, un si vieil ennemi

    De Richelieu à Mélenchon, de Balzac à Yann Moix, des nouvellistes de bouche aux gilets jaunes, les journalistes ont, dès l’origine de la presse elle-même, été l’objet de critiques. Retour sur cette « tradition » ancestrale et ses dérives contemporaines.