xavier eutrope

    
            « Fake news » : « Ne pas céder à la moindre tentation de censure »

    « Fake news » : « Ne pas céder à la moindre tentation de censure »

    La Commission européenne a constitué un groupe d’experts pour réfléchir à la problématique des fausses informations. L’une des participantes, la chercheure, Divina Frau-Meigs, émet des réserves sur l’expression « fake news » et sur la loi actuellement à l’étude en France.

    A-t-on encore besoin des médiateurs ?

    Alors que les médias font face à une défiance sans précédent, que les fake news polluent le débat public et que l’on peut interpeller directement les journalistes sur les réseaux sociaux, que vont devenir les médiateurs ?