Wikipédia

© Crédits photo : Image par Gerd Altmann de

Pourquoi Wikipédia est aussi un média d'actualité

Wikipédia fonctionne et est utilisée comme une encyclopédie : on y entre dans un sujet ou un champ de connaissance ou on y recherche une information précise et factuelle. Mais d’autres fonctionnements et usages en font aussi un média d’information. Explications.

Temps de lecture : 6 min

Connu pour ses articles foisonnants sur des productions audiovisuelles ou issues de la culture « geek », le cinquième site le plus consulté au monde s’illustre aussi par son traitement de l’actualité. Par bien des aspects, Wikipédia est une encyclopédie qui fonctionne et est utilisée comme telle : elle permet à la fois d’entrer dans un sujet ou un champ de connaissance et de rechercher une information précise et factuelle à propos d’une personne, d’une ville, d’une œuvre… Mais les articles peuvent être enrichis au fur et à mesure d’un événement et de la construction médiatique de celui-ci, dans des temporalités très différentes : créés quelques minutes après l’événement (attentats), ou actualisés de manière très suivie sur une année entière (Covid-19). Wikipédia agit alors comme un média d’actualité, grâce à une série de caractéristiques de fonctionnement et d’usage qui, ensemble, l’apparente à un média d’information.

Wikipédia est consultée en fonction de l’actualité

Si l’on examine la liste des articles les plus consultés pour un mois donné, le résultat est clair : les personnalités au cœur de l’actualité (décès, mariage médiatisé, controverses, sortie d’un album ou d’un film…) occupent une large place, ainsi que les événements en cours (compétitions sportives, élections, controverses politiques...). L’article sur Charles Sobhraj a ainsi été le plus consulté en mai 2021, après la sortie de la série Le Serpent sur Netflix, consacrée au tueur en série. Si l’on réduit la période de consultation (une semaine, un jour…), la proportion parmi les articles les plus consultés d’articles dédiés à des sujets touchés de près par l’actualité ne fait qu’augmenter. La veille de la publication de cet article, le 17 juin, le premier article le plus vu était celui sur l'Euro de football, suivi par l'article consacré au footballeur Sergio Ramos, qui venait de quitter le club du Real Madrid, et celui sur Philippe Bas, acteur principal du Saut du diable, téléfilm diffusé le soir même sur TF1. 

L’usage de Wikipédia en lien avec l’actualité est double : s’informer sur l’événement en question et situer plus généralement les protagonistes ou les entités impliqués. Pour les lecteurs, il peut être courant de consulter une encyclopédie quelle qu’elle soit en fonction de l’actualité ; quand une personnalité politique meurt, ils cherchent à découvrir ou à se remémorer sa trajectoire de vie en consultant l’article qui lui est consacré. Encore faut-il qu’il y en ait un. Certaines encyclopédies classiques privilégient les entrées par notion ou sont réticentes à intégrer des articles portant sur des personnalités vivantes, là où Wikipédia permet de s’informer sur les personnalités au cœur d’un événement. Un article avait ainsi été créé sur l'ex-ministre de la Culture Audrey Azoulay dans la foulée de sa nomination lors du remaniement de février 2016, alors qu'elle était inconnue du grand public. 

Wikipédia est enrichie en fonction de l’actualité

Sur Wikipédia, les contenus les plus consultés sur une période d’un mois, ou moins, sont souvent aussi ceux ayant bénéficié du plus grand nombre de contributions pour cette même période. Ce résultat se vérifie aussi de manière qualitative : les articles affectés par l’actualité se trouvent modifiés à la fois par l’ajout d’informations relatives au fait d’actualité en question mais aussi plus généralement car l’actualité sert d’occasion à la relecture et à l’amélioration de l’article lié, voire même des articles connexes. À l’inverse, l’actualité entraîne aussi plus de dégradations des articles, volontaires ou non. D’une part, elle est un facteur de contribution à Wikipédia pour des utilisateurs novices qui y réagissent « à chaud », sans maîtriser les règles de l’encyclopédie, de l’autre, elle porte souvent des enjeux politiques prompts à favoriser le non-respect du principe de neutralité de point de vue. L’actualité provoque ainsi un accroissement de la vigilance de la part de la communauté wikipédienne et une surcharge de travail. Il suffit par exemple que le « vandalisme » sur Wikipédia soit mentionné à la radio pour que celui-ci se performe instantanément dans les articles évoqués, comme l’illustre l’émission de France Inter Le Téléphone sonne du 13 janvier 2021 dédiée à Wikipédia et pendant laquelle l’article du site consacré à la journaliste de l’émission, Fabienne Sintes, a été modifié en réaction à ce qui était dit au même moment dans l’émission. Malgré le caractère humoristique de ces modifications, celles-ci ont été considérées comme du vandalisme et supprimées à plusieurs reprises avant que l’article ne soit finalement placé sous protection le temps que l’effet d’actualité se dissipe.

Wikipédia traite d’événements d’actualité

Si des articles déjà existants sont modifiés en relation avec l’actualité, d’autres sont créés pour porter spécifiquement sur l’événement en question dans les heures qui suivent sa médiatisation, comme dans le cas des violences policières à l’encontre du producteur de musique Michel Zecler. Des catégories bien instituées sont d’ailleurs dédiées à ces articles (« événement à venir », « événement en cours » et « événement récent ») accompagnés d’un bandeau d’avertissement sur le caractère évolutif du contenu proposé.

bandeau d'avertissement sur Wikipédia
Certaines catégories sont accompagnées d’un bandeau d’avertissement sur le caractère évolutif du contenu proposé. Crédit : capture d'écran Wikipédia.

Or, le traitement de l’actualité sur Wikipédia ne va pas de soi. En tant qu’encyclopédie, celle-ci est censée apporter des savoirs stabilisés sur lesquels il est possible d’avoir un certain recul. Le traitement de l’actualité s’effectue donc au prix d’une négociation de ses règles encyclopédiques, notamment en termes d’admissibilité des articles. Chaque nouvel article, ou presque, créé en  réaction à un événement suscite d’importantes discussions dans la communauté, afin de s’assurer qu’il présente un intérêt sur la durée, au-delà justement du temps de leur actualité.  Les faits divers, par exemple, n’ont que rarement leur place sur Wikipédia, même s’ils peuvent accaparer l’attention médiatique pendant plusieurs jours, voire pendant plusieurs semaines dans le cas des enquêtes à rebondissements. Les critères d’admissibilité reposent sur la présence d’au moins deux sources secondaires consacrées à l’événement en question. Dans le cas des sujets d’actualité, ces sources secondaires seront des sources journalistiques, les seules disponibles au moment de l’événement. Le traitement de l’événement par des médias reconnus déterminera donc à la fois sa présence sur Wikipédia et ce qui en sera dit, car les contributeurs devront s’appuyer fortement, voire exclusivement, sur les informations journalistiques publiées.

Wikipédia, une source pour les journalistes

Les articles de Wikipédia portant sur des sujets d’actualité ont donc un contenu similaire à celui des articles journalistiques, même si les standards d’écriture et de structuration varient. Ces standards peuvent en partie croiser certains traits attribués au journalisme, comme le ton impersonnel, l’écriture sobre et précise, l’effort de synthèse... À l’inverse, les journalistes puisent de plus en plus dans les articles de Wikipédia pour contextualiser un sujet et rechercher des éléments d’information supplémentaires, ce qui crée parfois des boucles de confirmation entre Wikipédia et les médias journalistiques. Les contributeurs qui auront un doute sur une information publiée dans Wikipédia chercheront à la vérifier et à la justifier par une référence correspondant à une source secondaire et risquent de confirmer l’information par une source journalistique qui s’est elle-même basée sur Wikipédia pour annoncer l’information en question. Wikipédia est d’ailleurs encore souvent une source qui est reprise sans être mentionnée.

Un média-plateforme ?

S’il est pertinent d’envisager Wikipédia comme un média, les autorités l’assimilent plutôt à une plateforme proche des réseaux sociaux numériques. Conséquence : Wikipédia tombe dans le périmètre des projets de loi de régulation des plateformes visant à lutter contre les discours de haine ou les fake news. Son fonctionnement est pourtant sensiblement différent : pas d’affichage personnalisé de contenu, pas de viralité algorithmique, pas d’annonces publicitaires ou sponsorisées. Les règles d’acceptabilité du contenu sur Wikipédia sont beaucoup plus strictes car les contributions sont cadrées par sa visée informationnelle. Sa « modération » relève de chaque contributeur, bien que certains se soient davantage spécialisés dans cette activité. Un bot y assure une surveillance accrue de manière relativement transparente par rapport aux algorithmes des réseaux sociaux : toutes les actions de suppression des contributions sont visibles dans l’historique. On peut retrouver et réintégrer le contenu supprimé sans en demander l’autorisation. Si un litige demeure, celui-ci sera discuté avec toutes les parties concernées, bien que la bonne foi et l’autorité soient attribuées prioritairement aux contributeurs expérimentés et bien identifiés par la communauté. Le système collaboratif de Wikipédia reste moins propice aux fake news que les réseaux sociaux car les informations qui y figurent doivent avoir déjà été publiées par des sources secondaires considérées comme fiables. Les points de vigilance y sont davantage centrés sur les nombreuses tentatives de promotion et d’autopromotion, nécessitant un travail important de « dépubage » de la part de la communauté, à l’opposé des enjeux et du fonctionnement des principaux réseaux sociaux qui capitalisent sur les intérêts publicitaires et d’influence. L’association Wikimédia France essaie ainsi de faire valoir les spécificités de Wikipédia — et des autres projets collaboratifs hébergés par la fondation Wikimédia — dans différents cadres législatifs. Son identité entre encyclopédie, média d’information d’actualité et plateforme numérique collaborative en fait un objet singulier, au croisement de diverses questions juridiques contemporaines, concernant notamment le droit d’auteur.

Ne passez pas à côté de nos analyses

Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris

À lire également