Sandrine
 
Morel

Journaliste formée à l'EJCM (Ecole de Journalisme et de Communication de Marseille), je commence ma carrière en 2003 pour des médias tels que Corse-Matin, La Provence, France 3 National ou encore La Voix du Nord. Durant presque un an, je suis à la fois rédactrice et secrétaire de rédaction à la Dépêche du Midi dans le Lot-et-Garonne. Puis je pars un an en Nouvelle-Calédonie à Nouméa pour travailler au sein du quotidien Les Nouvelles Calédoniennes. Passionnée par le monde hispanique et après un long voyage au Chili, en Bolivie et au Pérou, je décide de m'installer à Madrid en Espagne en avril 2006. Journaliste indépendante, je collabore pour plusieurs jounaux et magazines français avant de devenir collaboratrice régulière du Nouvel Observateur. De septembre 2007 à mars 2010, je deviens rédactrice en chef du mensuel francophone Le Courrier d'Espagne. Depuis le mois de juillet, je suis correspondante intérimaire du journal Le Monde tout en poursuivant mon travail de collaboratrice freelance pour divers journaux français et francophones.

French journalist born in Paris, I study in Marseille and begin my carreer in 2003 for various medias such as Corse-Matin, La Provence, France 3 National or La Voix du Nord. During almost one year I work as journalist and editor for Dépêche du Midi in the south-west of France. Then I lived one year in New Caledonia and worked as journalist for the newspaper Les Nouvelles Calédoniennes.
After a long trip in Chile, Bolivia and Peru, I decide to go to Spain in April 2006.
Independant journalist in Madrid, I work for several newspapers and become colaborator of Le Nouvel Observateur. From september 2007 to March 2010, I am also Chief Redactor of the monthly newspaper Le Courrier d'Espagne.
Since July, I work for Le Monde and go on with my freelance activities.

Publications dans la Revue des médias

Prisa à la conquète du monde

Le groupe Prisa a fondé son empire sur le charisme d'un homme, Jesús de Polanco. Aujourd'hui disparu, Prisa doit faire face à des difficultés économiques certaines tout en tentant de preserver son indépendance.