Le programme détaillé de B. Hamon pour les médias et le numérique

Le programme détaillé de B. Hamon pour les médias et le numérique

Quel programme pour le numérique, la presse, l'audiovisuel et les industries culturelles ? Extraites de son programme et de ses prises de positions publiques, voici les propositions du candidat du Parti socialiste.

Temps de lecture : 1 min

Faire émerger un nouveau modèle économique pour la presse

 

Benoît Hamon veut faire adopter une loi anti-trust dans laquelle aucun groupe ne pourra posséder plus de 40 % d’un média et plus de 20 % dans deux médias différents : Par exemple, Patrick Drahi ne pourra plus détenir à 100 % Libération et L’Express. Le candidat socialiste souhaite faire émerger un nouveau modèle économique des médias, qui reposerait sur des fondations à but non lucratif.

En outre, Benoît Hamon ambitionne que les conseils d’administration des groupes audiovisuels publics élisent leurs présidents. La redevance sera élargie aux autres vecteurs de diffusion (ordinateur, tablette, etc.) et la TVA sur le cinéma et le jeu vidéo seront réduites pour soutenir ces deux industries. Concernant les GAFAM, Benoît Hamon propose d’identifier les activités de leurs filiales dans tous les pays européens pour qu’ils s’acquittent de leurs impôts.
--
À consulter également dans le dossier Présidentielle : que disent les candidats sur les médias et le numérique ? Par Alexandre Foatelli
Élection : les candidats ont-ils un avis sur les médias et le numérique ?
[Quizz] Élection : qui propose quoi pour les médias et le numérique ?

Ne passez pas à côté de nos analyses

Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris

Autres épisodes de la série