serie

    ÉTUDE INA. À la télé, près de neuf réalisateurs de fictions sur dix sont des hommes

    La Revue des médias de l’INA dévoile les résultats d’une étude inédite, menée grâce aux équipes de la Recherche de l’INA et en collaboration avec l’association « Pour les Femmes dans les Médias », mesurant la place accordée aux femmes dans les fictions diffusées à la télévision, tant derrière la caméra, comme réalisatrices, qu’à l’écran, via leur temps de parole. Entre 2008 et 2018, seuls 12 % des réalisateurs des fictions diffusées sur les chaînes de télé étaient ainsi des réalisatrices, et les personnages féminins parlaient près de moitié moins que les hommes ! Au-delà de ces constats chiffrés, des diffuseurs, des producteurs, des réalisateurs, esquissent les solutions possibles.

    Capture d'écran d'un bonus de la saison 7 d'Engrenages montrant Audrey Fleurot en robe de juge.

    Comment les séries judiciaires permettent l'étude du droit

    Des années 1930 à nos jours, les séries judiciaires ont connu d’importantes évolutions. Accompagnant les premiers pas des téléspectateurs et téléspectatrices dans le monde de la justice, elles offrent un rôle pédagogique important dans sa compréhension.
     

    Les interfaces sont de retour

    Une théorie critique des médias numériques est-elle concevable aujourd'hui ? Alexander R. Galloway se propose d'analyser les effets politiques des interfaces technologiques. Pour des media studies engagées.

    SVOD : pas d’abonnés sans bonnes séries

    Netflix, HBO, Amazon, mais aussi Canal+ ou encore Orange, tous ces acteurs de la vidéo à la demande avec abonnement (SVOD) sont engagés dans la diffusion, la production ou l’achat de séries et pour cause : quoi de mieux qu’une série originale pour obtenir et garder des abonnés ?