Géraldine
 
Poels

Ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée et docteure en histoire contemporaine, Géraldine Poels est spécialiste de l’histoire de la télévision et des publics médiatiques. Elle a publié en 2015 La Naissance du téléspectateur. Une histoire de la réception télévisuelle des années 1950 aux années 1980 (INA Éditions), qui reprend les résultats de sa thèse récompensée par le Prix de la Recherche de l’Inathèque. Après un post-doctorat financé par la Fondation Patrima, consacré à l’histoire de la presse publiée en langues étrangères (dans le cadre du projet Transfopress), elle rejoint l’INA. Elle est actuellement responsable de la valorisation scientifique des collections de l’INA et est chargée, à ce titre, de la promotion et de la valorisation des recherches sur les archives audiovisuelles et numériques.

Publications dans la Revue des médias

2019-2020 : la saison du « boom » des programmes environnement à la radio

Après un premier « pic » en 2009-2010, le nombre de programmes radio dédiés à l'environnement se sont progressivement. Jusqu'au sursaut de la saison passé, d'une ampleur inédite. Avec France Inter en figure de proue. Étude inédite de l'INA publiée à l'occasion du festival Médias en Seine.

Trois fois plus de temps pour l’environnement dans les JT depuis la fin des années 1990

Les journaux télévisés accordent une place croissante aux questions environnementales. Dans le même temps, les angles se diversifient, entre pollution, climat, biodiversité et énergie. Et depuis quinze ans, l'environnement voit son importance confortée dans la hiérarchie des sujets.  Voici quelques leçons de cette étude inédite publiée à l'occasion du festival Médias en Seine, qui se penche notamment sur le rapport entre journalisme et environnement.

Explosion des sujets environnement dans les magazines TV d'information, effacement des émissions dédiées

Depuis la fin des années 1990, la place de l'environnement à la télévision a considérablement évolué. Désormais beaucoup plus couvertes par les magazines d'information, les questions environnementales comptent de moins en moins de programmes dédiés. La contrepartie du statut de sujet d'information générale ? Étude inédite de l'INA publiée à l'occasion du festival Médias en Seine, qui examine notamment le rapport entre journalisme et environnement.