fiction

    Dans la fabrique des fictions TV, les hommes gardent le pouvoir

    De la création à la production, les femmes occupent en moyenne 38 % des postes-clés des séries et téléfilms français diffusés en prime time. Elles sont notamment sous-représentées dans les postes techniques et « de pouvoir ». C’est ce que révèle une étude inédite de l’INA, en collaboration avec l’association « Pour les femmes dans les médias ».

    ÉTUDE INA. À la télé, près de neuf réalisateurs de fictions sur dix sont des hommes

    La Revue des médias de l’INA dévoile les résultats d’une étude inédite, menée grâce aux équipes de la Recherche de l’INA et en collaboration avec l’association « Pour les Femmes dans les Médias », mesurant la place accordée aux femmes dans les fictions diffusées à la télévision, tant derrière la caméra, comme réalisatrices, qu’à l’écran, via leur temps de parole. Entre 2008 et 2018, seuls 12 % des réalisateurs des fictions diffusées sur les chaînes de télé étaient ainsi des réalisatrices, et les personnages féminins parlaient près de moitié moins que les hommes ! Au-delà de ces constats chiffrés, des diffuseurs, des producteurs, des réalisateurs, esquissent les solutions possibles.

    Les femmes dans la fiction TV française, une histoire à éclipses

    Quel meilleur genre que la fiction pour observer... les représentations du genre sur le petit écran ! Synthèse de la production fictionnelle télévisée française des dernières décennies, au prisme des rapports de sexe et des stéréotypes. Une famille très diverse où les représentations évoluent en dents de scie.

    
            Les Telenovelas : une passion brésilienne

    Les Telenovelas : une passion brésilienne

    Symboles du divertissement télévisuel populaire des pays hispanophones et lusophones, les telenovelas s’exportent aujourd’hui vers plus d’une centaine de pays à travers le monde. Retour sur les raisons d'un tel engouement.