algorithme

    Silicon Valley : critique du libéralisme numérique

    Silicon Valley : critique du libéralisme numérique

    Pour l’écrivain Éric Sadin, l’organisation algorithmique de nos sociétés est un fait total, aspiration ultime d’un technolibéralisme qui fait, dangereusement, consensus.

    Du digital labor à l’ubérisation du travail

    Du digital labor à l’ubérisation du travail

    Ubérisation du travail, Mechanical Turk d’Amazon, digital labor : allons-nous vers un nouveau modèle de société ?