russie

    « Mes parents pensent que je nage en pleine propagande occidentale » : quand l’info sur la guerre divise les familles russes 

    Alla vit en France depuis huit ans mais ses parents et sa sœur habitent en Russie et croient que Poutine dénazifie l’Ukraine. Ils s’informent exclusivement via les deux chaînes de télévision nationales. Malgré ce « fossé infranchissable » dû à des décennies de propagande, Alla essaie de ne pas perdre le lien, mais se sent encore plus démunie face aux récentes lois russes criminalisant les « fausses informations ».

    Guerre en Ukraine : opérations de manipulation en cours dans la sphère de la « dark information » française

    La guerre en Ukraine est récupérée par les producteurs français de désinformation. On y croise des apprentis journalistes qui jouent aux pieds nickelés en Ukraine pour y déverser leur rejet de l'immigration. Des groupes Telegram qui crient à la « censure » après l'interdiction de RT (ex-Russia Today) en France. Et même Booba et ses 5,6 millions d'abonnés sur Twitter. Récit.

    Illustration d'une mappemonde dont s'échappe la Russie, poussée par Poutine

    La Russie en quête de son « Internet souverain »

    Petit à petit, Moscou a renforcé son contrôle sur l’Internet en Russie, mais sans jamais parvenir à museler l’usage militant. À partir du 1er décembre, une nouvelle loi instituera un « Internet souverain » et vise à maîtriser complètement les infrastructures sur le territoire russe.

    Russie : la parole officielle s’adapte aux nouveaux formats

    En Russie, la démarcation entre médias « loyaux » et indépendants est évolutive. La parole officielle se glisse avec succès dans de nouveaux formats sur Internet. Et si la parole indépendante n’a pas disparu, elle est confinée à des espaces marginaux. Ces reconfigurations ne sont pas synonymes de démocratisation de l’espace public.