journalisme

    Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : « Cet emballement systématique doit nous servir de leçon » — Pourquoi La Provence a titré sa Une avec prudence

    Samedi 12 octobre, alors que la majorité de la presse française titrait sur l’arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès, le journal La Provence est resté prudent, employant le conditionnel et un point d’interrogation. Olivier Lafont, « unier » au quotidien et chef adjoint des informations générales revient sur ces choix. 

    « Les gens s'intéressent assez au journalisme pour le critiquer, c’est positif »

    Les journalistes sont souvent l’objet de vifs reproches, notamment quant à la façon dont ils relaient les informations. Une situation qui n’est pas spécifique à la France, même si les critiques sont propres à chaque pays, explique Nadia Pantel, correspondante en France pour le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

    Logo Facebook à la conférence F8

    Facebook confirme sa transformation en plateforme média

    En annonçant coup sur coup le lancement d’un onglet consacré à l’actualité avec des journalistes dédiés, « News », et la production par trois médias français d’émissions et contenus vidéos pour Watch, Facebook signifie un peu plus au monde qu’il est devenu un média. Sans forcément le reconnaître ?

    L’été, période « périlleuse pour les gouvernants »

    Loin d’être à l’arrêt pendant les grandes vacances, la vie politique française suit son cours, mais à un rythme différent. Pour les politiques, la pause estivale n’en a que le nom, explique Yaël Goosz, chef du service politique sur France Inter et coauteur, avec Jérôme Chapuis, d’Étés meurtriers – Les politiques ne prennent jamais de vacances.

    Russie : la parole officielle s’adapte aux nouveaux formats

    En Russie, la démarcation entre médias « loyaux » et indépendants est évolutive. La parole officielle se glisse avec succès dans de nouveaux formats sur Internet. Et si la parole indépendante n’a pas disparu, elle est confinée à des espaces marginaux. Ces reconfigurations ne sont pas synonymes de démocratisation de l’espace public.