histoire

    Le rêve d'un soft power indien

    Daya Kishan Thussu, professeur à l'université de Westminster, signe un fervent plaidoyer pour le rayonnement de l'Inde sur la scène internationale. Mais la popularité des films Bollywood suffit-elle pour parler de soft power ?

    Ne passez pas à côté de nos analyses

    Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
    abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

    Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris