confinement

    La Covid-19, prétexte aux atteintes à la liberté de la presse

    Depuis le début de la pandémie, les abus contre la liberté de la presse et les journalistes se multiplient partout dans le monde. Si ces atteintes concernent principalement des pays entravant déjà la libre circulation de l’information, comme très récemment au Vietnam où deux journalistes indépendants ont été emprisonnés, on en trouve aussi des exemples dans des pays d’ordinaire moins menaçants.

    Comment chaînes de radio et de télévision composent leurs plateaux en pleine pandémie de Covid-19

    Assurer la présence d’un ou plusieurs invités dans une émission en pleine crise sanitaire, qui impose de reconstituer un réseau de personnalités expertes, est loin d’être aisé. C’est le rôle des programmateurs, attachés de production et autres producers. Plongée dans le quotidien de celles et ceux dont le travail est aussi essentiel que méconnu.

    Ne passez pas à côté de nos analyses

    Pour ne rien rater de l’analyse des médias par nos experts,
    abonnez-vous gratuitement aux alertes La Revue des médias.

    Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux favoris

    Pour les médias, « le confinement agit comme accélérateur de particules »

    Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les médias, tous supports confondus, connaissent une forte hausse de leur fréquentation. Mais dans le même temps, ils rencontrent la fermeture de près de 20 % des points de vente et un effondrement de leurs recettes publicitaires. État des lieux avec l’économiste Dominique Augey. 

    Covid-19 : le journalisme de solutions se fraie-t-il une place ?

    La crise du coronavirus constitue à la fois un sujet hautement anxiogène et une actualité largement couverte par tous les médias. Parmi l’immense majorité de publications journalistiques traditionnelles, certaines choisissent le journalisme de solutions afin de proposer un traitement de l’information constructif.

    ÉTUDE. Information à la télé et coronavirus : l’INA a mesuré le temps d’antenne historique consacré au Covid-19

    Près de 100 000 000 de mots passés à la loupe : l’INA a étudié plus de 8 000 heures de programmes sur les chaînes d’information en  continu, et 400 heures de programmes d’info sur les chaînes historiques, pour déterminer le « temps d’antenne » consacré au coronavirus. Bilan : la médiatisation du Covid-19 et de ses conséquences est un phénomène absolument inédit dans l’histoire de l’information télé.